fenêtre

fenetre

Tu es devant ta fenêtre et il n’y a plus de paysage derrière il n’y a plus que la vitre en verre la vitre ne reflète plus que du verre le paysage est en verre il a la couleur du verre. Tu ouvres la fenêtre et c’est la même chose tu n’as plus que la couleur la lumière de ce verre sa transparence comme une brume qui t’asperge t’inonde te submerge et tu aspires cette brume tu l’absorbes tu bois la fenêtre tu avales le verre jusqu’à plus soif jusqu’à plus goutte jusqu’à plus rien jusqu’à ce que tout redevienne normal que tu retrouves ce paysage qu’il t’aspire à nouveau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :