comètes

comète

Si une fascination certaine accompagne la contemplation des comètes, absorbant avec elle un reste de frayeur, que dire de ces petits astres qui, depuis des millénaires, rêvent de toucher enfin la Terre ? Qui connaît le rêve d’une comète ?
Certes elles n’ont pas toutes le même idéal en naissant. Avant de fendre la glace et de se sublimer en libérant leur longue chevelure de flammes, elles avancent souvent des buts variés, des ambitions diverses. Certaines se contentent d’éblouir en passant, la simple et évidente beauté de leur traîne lumineuse suffira à les combler. D’autres n’ont que faire d’une brève reconnaissance dans le ciel et désirent être identifiées, peu importe comment, un chiffre, une date, un repère sur une carte feront l’affaire. D’autres encore, conscientes des progrès de la science, exigent par-dessus tout d’avoir un nom, suivi d’une description plus ou moins spacieuse de leur parcours singulier.
On remarque cependant de plus en plus souvent ce phénomène général que les comètes veulent échapper à la banalisation. Non pas qu’il y ait un nombre croissant de comètes, il semble plutôt que leur observation soit devenue plus rigoureuse, plus systématique. Et ce traitement méthodique, en gonflant démesurément l’inventaire, exacerbe du même coup leur désir de se surpasser.
Car le destin des comètes est aussi triste que la pierre. Lorsqu’elles se lancent à corps perdu dans leur ronde cosmique, assurément elles tiennent leur instant de gloire, leur séquence d’illumination. Mais elles ne s’allument que pour mieux se consumer, se fondre, s’éteindre bientôt dans l’oubli galactique.
Froides et nues, invisibles sans lui, elles doivent au Soleil et leur panache et leur déclin, et rêvent pour certaines au moins secrètement d’y échapper.
Ce n’est pas à la profondeur de ce rêve d’atteindre la Terre qu’on mesure la prospérité d’une comète. Combien sont-elles à vivre et à grossir dans cette soif pour ainsi dire infinie ? Ainsi tournent les comètes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :