noir

noir

Tu te frottes dans le noir tu tâtes tu palpes tu cherches tu tâtonnes tu fouilles dans le noir tu te glisses dans les angles tu fais le tour des murs à la recherche du bouton. Tu tends les mains et tu brasses le noir tu broies le noir tu le bois tu creuses dans le vide tu te cognes au mur. Tu tournes dans le noir tu t’enfonces tu avances tu glisses dans le vide tu te heurtes au mur tu repars tu ricoches tu rebondis dans le noir tu tangues tu te penches tu titubes et tu reviens toujours vers lui. Tu es noir dans le noir noyé les yeux ouverts tu cherches tu tournes tu tournes en rond en carré en triangle tu te moules tu te coules tu te colles au mur tu le longes tu ne le lâches plus tu l’occupes tu l’arpentes tu l’adoptes tu te mêles au mur tu te serres contre lui tu te recroquevilles tu rentres la tête tu pousses de l’épaule tu pousses des hanches et tu avances dans le noir à la recherche du bouton.
Dès que tu as trouvé irrésistiblement tu appuies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :