blanc

blanc

Il n’y a plus de passé. Tu effeuilles, tu feuillettes à la page du jour mais il n’y a pas de passé c’est effacé c’est au fond c’est en dessous les jours se sont entassés on ne voit pas derrière il n’y a plus rien de visible. Il n’y a pas de passé. Il y a maintenant il y a ce qui se passe maintenant, il n’y a pas de délai, pas de retour, pas d’entrée possible par l’arrière on passe par le présent on passe au présent. Le passé est dépassé. Il y a du présent partout il y a du présent par-dessus il y a du présent qui passe par-dessus le passé le présent recouvre le passé on ne voit plus le passé le passé est écrasé le passé ne passe plus. Le présent est ce qui est maintenant le présent se maintient comme présent par-dessus le passé le présent est au-dessus le présent est sur. Le passé reste en dessous le passé doit rester à sa place sous le présent qui prend la place du passé qui se place sous lui le passé porte le présent. Ce qui est passé n’est plus il est le passé, le présent est le présent est devant le présent est ce qui est visible le présent est blanc. Le passé est en dessous, le passé est invisible. Le présent passe au-dessus du passé, le présent passe, le présent dépasse le passé, le présent est dépassement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :