volatile

volatile

Le grand volatile indiquait la voie au large, d’un ample étirement d’aile. Son lourd corps immobile flottait souverainement, il désignait une lointaine partie du ciel. A ce signe, une gigantesque nuée d’oiseaux se précipitaient comme une longue queue soudée dans la direction dévoilée. Le but semblant atteint, la troupe revenait vers le guide, guettant de nouveau ses mouvements lents et sûrs. Seuls quelques uns restaient dans la zone désignée, s’y égaraient.
Plus tard le grand volatile s’envola beaucoup plus haut, radicalement. Ne pouvant le suivre, les oiseaux s’émiettèrent aux quatre coins du ciel.

Publicités

2 Commentaires

  1. nd-paesine

    tombe bien d’avoir acheté une voiture isocèle – vais pouvoir me garer

  2. ruelles

    A ! A ! A ! A ! gaffe au décollage !
    (et merci pour le lien)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :