rondeur

cercle

Il y aurait cette boule qui roulerait, qui ne s’arrêterait pas. Ce cercle si plein à force de s’arrondir qu’il serait devenu complet, roulant depuis longtemps sur lui-même. Il y aurait une envie de prise, une envie d’attraper, une envie de rentrer, de briser l’harmonie, de broyer le mouvement. Il y aurait cette boule si lisse, si purement circulaire qu’on ne pourrait la saisir, que les gestes trop rapides n’atteindraient pas sa lenteur, que les doigts trop avides glisseraient sur sa rondeur. Alors jongler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :