81

81

Au 81 une façade lisse et miroitante, d’une neutralité imposante, dépourvue de numéro, abrite pourtant un palais du nombre. Ici les gens viennent compter, retrancher, ajouter, multiplier, déduire, évaluer, effectuer une multitude colossale d’opérations et de calculs. Certains continuent de dire que l’argent y dort mais c’est négliger combien il s’y agite, voyageant, volant dans les tiroirs et dans les coffres, courant dans les cases et les quadrillages lumineux des écrans.
Au rez-de-chaussée, entre les gens qui entrent et ceux qui les accueillent, les conversations tournent autour du nombre, essentiellement chargées de plus ou de moins. Dans la première partie du hall on ne parle pas, mais s’entretient avec les machines une communication silencieuse et limpide, composée à l’avance et à l’issue de laquelle on repart généralement comblé, la poche peu, assez ou trop pleine.
Dans son bureau du premier étage un banquier interrompt soudain ses comptes et se met à rêver. Il imagine une nouvelle monnaie, un billet prodige qui annulerait à lui seul tous les billets en circulation dans le monde, et avec eux le calcul vertigineux de leur somme (quelle est la fortune du monde ? combien de billets y circulent ? ces questions hantent en effet certaines de ses insomnies). A raison d’un seul par individu et par vie, ce billet intelligent, que d’astucieuses technologies rendraient suffisamment souple et légèrement plus épais que les billets classiques, calculerait instantanément les opérations numéraires de son titulaire. Non seulement, songe-t-il, il économiserait ainsi l’encre et le papier, mais il comporterait tant de gages de sécurité qu’il serait à lui seul la banque. L’illustration, au lieu de personnages morts ou de monuments antiques, en serait son propre visage. Le banquier progressiste s’étire sur son siège et sourit à l’idée que ce génial billet, cessant de passer de main en main et quittant ainsi son statut d’objet le plus sale du monde, serait désormais à l’image de soi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :