73

73

Au 73 deuxième une jeune fille en train de nettoyer les fesses d’un employé des postes retraité depuis trente ans hésite, tandis que le gant imbibé d’eau moussante glisse en arpentant la peau moelleuse et ondulée, se demandant qui, de batgirl ou de Nefertari, elle va finalement incarner à sa fête costumée du lendemain soir.
Dans le coin droit de la huitième marche de l’escalier qui mène du troisième au quatrième étage, quelque chose est en train de pourrir, une matière hybride non identifiée d’environ 7 centimètres de longueur, dont le processus de décomposition a commencé il y a déjà 38 heures sans qu’aucun des habitants n’ait pour l’instant rien remarqué, si ce n’est cette odeur d’acidité fugace dans l’immeuble, qui persiste au-delà des heures de repas.
Au premier un homme dans sa salle de bains songe, puisqu’il ne fume pas, ne boit pas, n’a jamais divorcé, n’est pas au chômage, n’a pas de problème de santé, n’a pas eu d’accident de voiture ni de traumatisme dans l’enfance, ne connaît aucune frustration, ne croit pas en Dieu, ne regarde aucun film violent à la télé, est enfin un personnage rigoureusement sans histoires, cet homme songe qu’il serait peut-être temps de tuer sa femme.

Publicités

2 Commentaires

  1. PdB

    Voyez j’ai comme l’impression, cependant, que l’homme du premier n’a pas hésité à évincer (peut-être bien une femme) ceux (celle) qui voulaient l’empêcher d’accéder au poste où il se trouve. Dans le même temps, je crains que l’absence d’enfant dans sa vie (à moins qu’ils ne soient en pension, ce qui est une jolie voie exploratoire) et dans son entourage ne favorise guère son entregent. L’emploi du rasoir « coupe-choux » est important, me semble-t-il. On peut broder. Bizarrement et peut-être bien comme lui, la solitude m’étreint parfois et comme disait l’autre enflure bourrée de tics perchée sur ses talonnettes « pas seulement en me rasant ». Je n’attends pas la fin du jour pour vous lire (j’ai peu de balises, et tant mieux, ne vous méprenez pas). Mais je vous suis.

  2. ruelles

    Ses enfants seraient actuellement en Martinique. Sa femme, pas de nouvelles… Quant au coupe-choux, c’est une belle pièce à conviction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :