65

65

Au 65 on compte 243 serrures ouvrant et fermant les différentes portes de l’immeuble, des 24 appartements et des caves, ainsi que les portes intérieures de ces appartements et les divers objets plus ou moins volumineux s’y rencontrant : placards, buffets, tiroirs, coffres, boites à bijoux, valises, journaux intimes, etc. Parmi les 607 clés réparties dans ces 24 logements, 43 ne trouvent cependant plus de serrures où s’engager mais demeurent toujours à leur place, soit qu’on ait oublié leur destination, soit qu’on les conserve par simple habitude, par souvenir, par fétichisme ou encore « au cas où ».
Au premier un médecin vient de raccompagner sa dernière cliente et, assis à son bureau, se remémore avec émotion la multitude de patients qu’il a déjà traités ou guéris, orientés, envoyés vers des collègues psychiatres, cardiologues, ophtalmologues, allergologues et autres spécialistes, s’honorant d’avoir personnellement pressenti au cours de sa carrière 37 cancers, 9 Parkinson, 16 Alzheimer et quantités d’autres maladies plus ou moins sévères. Fin amateur de jupons, il se souvient aussi des quelque 156 femmes qu’il a déshabillées entre les murs de son cabinet, des 41 autres qu’il a invitées à dîner, enfin des week-ends passés avec cinq d’entre elles. Mais ce dont sans doute il est le plus fier, c’est d’être qualifié de médecin de famille par une bonne trentaine de ses patients.
Dans l’immeuble depuis quelques temps flotte une rumeur de disparition, de vagues recherches et interrogations alimentant les conversations d’escalier, disparition cependant que personne ne peut prouver, de même qu’aucun des voisins ne peut témoigner de la présence du vaporeux locataire du septième étage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :