61

61

Au 61 se produit une soudaine accélération, les voisins présents dans leur appartement décidant d’un même mouvement d’en sortir, laissant leur porte béante, clés abandonnées, s’appelant entre eux, frappant aux portes restées closes pour se rassembler, dévalant comme un torrent indivisible l’escalier jusqu’en bas, faisant d’une même percée irruption dans la rue, munis qui d’une sacoche, qui d’un paquet de tabac, qui d’un ordinateur portable, qui d’une peluche, enveloppés simplement d’un peignoir, d’un pyjama ou d’un slip.
Précédant de quelques minutes cette ruée s’est entendue une brève explosion, mettant brusquement terme à une dispute continue depuis 3 jours au quatrième étage entre monsieur et madame Valini, dispute entièrement couverte par la compilation rock écoutée en boucle et au casque par leur fils adolescent dans sa chambre, jusqu’à ce que le choc puis l’intrusion peu après d’un homme au costume étrange les enjoignant fermement de fuir fendent subitement ce quotidien.
Dans l’immeuble un seul appartement reste occupé, au sixième, par une jeune femme paralysée, errant de pièce en pièce, n’arrivant pas à se décider à partir de ces murs sans emporter avec elle un objet, significatif mais lequel, ne sachant que choisir, s’arrêtant en déroute sur chaque objet, en saisissant un puis le lâchant pour un autre, oscillant indéfiniment entre l’essentiel et le dérisoire pour finalement demeurer les bras vides, suspendue, en lévitation. Fausse alerte.

Publicités

3 Commentaires

  1. PdB

    J’ai cru, un moment, qu’il s’agissait de cette « fête des voisins » qui, pour moi (excusez-moi, je vous prie) a un furieux relent de l’haïssable travail-famille-patrie -mais aussi, un peu, de cette Journée (si) Particulière, Marcello et Sophia, oh my Lord!!! – pourtant… Erreur contemporaine ou post moderne..

  2. PdB

    >Tiens en voici un autre, le « W » à la droite de ce 61 plein soleil… l’ami Perec, le Delon aussi, « la Piscine », mademoiselle Romy, enfin… les années 60 ?

  3. ruelles

    Les références se multiplient, bravo… mais où en est votre enquête ? Les indices ne manquent pourtant pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :