49

49

Au 49 on n’habite pas on voyage. On ouvre une porte et on prend le train le bateau l’avion ou bien on fait un pas de côté et on nage dans le souvenir. On a le choix. Deux possibilités.
A gauche une agence de voyage, on déplie le catalogue des continents, pays, villes incalculables du monde dont la géographie est ordonnée ici par paysages, températures, conforts de chambre, nourritures, animations, commerces, transports, activités, langues parlées, monnaies courantes, physionomie des habitants, monuments, animaux… On attend son tour et lorsqu’il vient on s’assoit puis on calcule des routes, on définit des itinéraires, on planifie des points d’arrêt, on fixe des retours. On va et on revient. Quand on referme la porte on est déjà parti.
A droite un magasins de souvenirs, ici on pratique le sur-place, on circule par l’objet, on consolide un voyage ou bien on le clôture on le prolonge. On transfère dans sa main une petite tour Eiffel un foulard une porcelaine un tee-shirt qu’on rapporte pour soi ou pour ses proches pour confirmer le déplacement pour scier l’oubli dans l’arbre même. On n’est pas rentré que déjà la crainte est là de n’être pas parti.

Publicités

2 Commentaires

  1. Merci du voyage.

  2. ruelles

    Merci de la visite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :