5

5

Au 5 dernier étage dans les cinq mètres carrés de la chambre d’étudiant aucun espace n’est inutile, l’ensemble des meubles se dépliant des murs comme les pages d’un livre animé en se tournant dévoilent d’un seul coup le tableau.
Au rez-de-chaussée un bouquet d’enveloppes déborde de la boîte aux lettres de monsieur Petit, ce qui commence à inquiéter sérieusement les voisins de l’immeuble. Or ce monsieur, par suite d’un changement de nom, a simplement renoncé à son ancien courrier.
Au troisième il fait nuit depuis longtemps dans la chambre et tandis que le locataire dort, comme chaque soir à peu près à la même heure un homme se lève, ouvre la porte et s’en va.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :