nuages

Et l’avion s’arrêta au milieu des nuages. Derrière la vitre tout semblait immobile, flottant. Les nuages eux-mêmes avaient nettement ralenti, ne remuaient presque plus. Nous attendions. Personne ne s’était aperçu de la décélération progressive de l’appareil, mais à présent qu’ils avaient tous compris, les passagers restaient profondément silencieux, n’osant perturber cet état de paix, de suspension qu’ils voulaient croire semblable à un arrêt du temps. Ou peut-être avaient-ils simplement gravi un tel palier d’angoisse qu’ils répugnaient à poser la moindre question, par crainte d’une réponse qui sonnerait le brusque retour à une réalité forcément pénible. Personne ne désirait de réponse. Cet intermède mutique semblait convenir à tous, épargnant de surcroît à l’équipage une fatigue inutile. Suspendu, sans réponse ni question, tout le monde finalement se détendait. Les poumons se chargeaient d’air, les têtes se vidaient et s’allégeaient en même temps, les membres se relâchaient. Nous vivions un sommeil éveillé, un miracle tranquille.
Des colonies de nuages, de multiples compagnies de nuages défilaient lentement au-dessous de nos têtes, nous baignant dans une sorte de trêve ouatée.
Mais bientôt la plaisanterie fut terminée. Les hublots ainsi que les portes de secours s’ouvrirent en même temps. D’un bref appel tout le monde fût invité à descendre. Je choisis aussitôt pour ma part un gros nuage dense et d’aspect moelleux que j’avais repéré peu de temps avant parce qu’il ressemblait à un nounours. Je plongeai hardiment vers lui les bras grand ouverts et le traversai en un court éclair dans ma chute.

Publicités

Un commentaire

  1. PdB

    je me souviens de la scène d’ouverture de « 8 et demi » où Snaporatz s’envole au dessus des embouteillages, puis plane loin au dessus de la plage, tenu par un long fil sur lequel tire je ne sais plus qui pour le faire redescendre… jusqu’à ce qu’il se réveille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :