jours

L’aimerait que les jours durent des jours, des jours plus longs que les jours, l’aimerait que les jours durent beaucoup, beaucoup plus que les jours, beaucoup plus que des jours entiers, que des découpes de jours, que des découpes d’heures entières, que des découpes de minutes rondes qui tranchent, que des tranches de secondes, l’aimerait que les jours durent longtemps, plus longtemps que longtemps, plusieurs jours de jours, tant de ces jours qu’on ne pourrait plus compter, qu’il suffirait de ne plus compter, qu’il n’y aurait plus à compter, qu’il n’y aurait plus de compteur, qu’il n’y aurait plus de comptes, qu’il n’y aurait plus de registres, plus de registres des comptes, plus de dépôts. L’aimerait que les jours durent, que les jours s’amollissent et durent, mous comme des guimauves de jours qui s’étireraient et se colleraient entre elles, qu’on ne pourrait plus séparer cette matière collante et flasque des jours, qu’il n’y aurait plus que cette grande guimauve des jours dans laquelle on se roulerait, dans laquelle on s’étalerait, dans laquelle on se collerait, indifféremment, quand tout serait collé, quand on serait collé dans le grand tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :