dépenser

Tu penses de plus en plus à dépenser. Tu te demandes comment faire pour dépenser. Comment arriver à dépenser plus. Il t’arrive comme tout le monde de dépenser occasionnellement, de passer certains moments à dépenser, mais tu aimerais que ces moments se multiplient, que ces moments se généralisent. Tu voudrais trouver les moyens de dépenser davantage. Tu souhaiterais par-dessus tout prendre l’habitude de dépenser, parvenir à dépenser naturellement, que dépenser devienne naturel. Tu te demandes comment arriver à dépenser sans effort, sans volonté particulière. Tu voudrais dépenser sans y penser.
Tu rêverais de dépenser de façon plus systématique, de façon plus radicale. Tu penses que dépenser ne peut être envisagé que de façon totale et non épisodique. Tu voudrais parvenir à cet état de plénitude où tu dépenserais sans t’en rendre compte, où dépenser serait un réflexe, deviendrait ta logique, où ton esprit serait entièrement mobilisé, exercé, disposé à dépenser. Tu aimerais ne plus penser qu’à dépenser.
Tu voudrais dépenser tout le temps, te mettre à dépenser dès le réveil jusqu’au coucher, mais tu penses que dépenser s’apprend, que dépenser prend du temps. Tu veux prendre le temps de dépenser. Tu veux dépenser avec méthode. Tu ne veux pas te précipiter et dépenser bêtement, dépenser grossièrement. Tu penses qu’on ne dépense pas tout du jour au lendemain, qu’il faut procéder par étapes. D’abord ça et là quelques gestes quotidiens puis petit à petit accélérer le rythme, amplifier la cadence. Tu voudrais ne plus envisager ta vie que comme possibilité de dépenser. Que chacun de tes gestes soient conçus pour dépenser. Tu penses qu’il y a toujours quelque chose à dépenser. Tu voudrais parvenir un jour à tout dépenser.
Au fur et à mesure que ta vie avance, dépenser devient quelque chose de vital pour toi, devient le cœur de ta vie. Tu voudrais dépenser pas seulement quand l’envie te prend, tu aimerais dépasser le rythme de l’envie, atteindre l’instantané, le spontané. Tu te demandes comment faire pour dépenser plus vite, pour arriver plus vite à dépenser. Tu te dis qu’à force de dépenser chaque jour, dans n’importe quelle circonstance, sans envie ni besoin particuliers, tu arriveras peu à peu à ton but.
Tu penses que dépenser est la solution. Tu penses qu’il n’y a pas d’autre solution que dépenser. Tu observes les objets qui t’environnent et tu te dis qu’il devient nécessaire de tout vider, de tout dépenser.

Publicités

Un commentaire

  1. PdB

    peut-être, mais j’ai pas d’argent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :