Archives de Catégorie: extrait

on devient chiant

« On devient chiant, à force de se chier dessus. Il faudrait tous qu’on disparaisse un bon coup pour fomenter quelque chose de terrible.

on devient chiant

« On devient chiant, à force de se chier dessus. Il faudrait tous qu’on disparaisse un bon coup pour fomenter quelque chose de terrible.

vous devez travailler

« 6. Dictée
Écoutez et reproduisez par écrit le texte suivant : Dis bonjour à la dame. N’oublie pas de dire merci.
Lave-toi les mains avant de manger. Ne mets pas les doigts dans ta bouche.

vous devez travailler

« 6. Dictée
Écoutez et reproduisez par écrit le texte suivant : Dis bonjour à la dame. N’oublie pas de dire merci.
Lave-toi les mains avant de manger. Ne mets pas les doigts dans ta bouche.

la forme animale

« Mais disant cela je repense aux bœufs d’Aquitaine par lesquels j’ai commencé, et je les revois et je vois toute l’outrecuidance à les dire mal réveillés

la forme animale

« Mais disant cela je repense aux bœufs d’Aquitaine par lesquels j’ai commencé, et je les revois et je vois toute l’outrecuidance à les dire mal réveillés

vie d’ébène

Un calme effrayant marquera ce jour Et l’ombre des réverbères et des avertisseurs d’incendie fatiguera la lumière Tout se taira les plus silencieux et les plus bavards Enfin mourront les nourrissons braillards Les remorqueurs les locomotives le vent Glisser en

vie d’ébène

Un calme effrayant marquera ce jour Et l’ombre des réverbères et des avertisseurs d’incendie fatiguera la lumière Tout se taira les plus silencieux et les plus bavards Enfin mourront les nourrissons braillards Les remorqueurs les locomotives le vent Glisser en

espace de la langue

« Comprendre qu’il y a un espace infini entre chaque atome du langage. Mettre de l’espace entre tout ;

espace de la langue

« Comprendre qu’il y a un espace infini entre chaque atome du langage. Mettre de l’espace entre tout ;

le vieil homme et l’espadon

« Et puis il commença à plaindre le grand poisson qu’il avait ferré. Il est merveilleux et étrange, et qui sait quel âge il a, pensa-t-il.

le vieil homme et l’espadon

« Et puis il commença à plaindre le grand poisson qu’il avait ferré. Il est merveilleux et étrange, et qui sait quel âge il a, pensa-t-il.